Comment se passe une IRM pour les cervicales ?

Publié le : 27 décembre 20225 mins de lecture

L’imagerie par résonance magnétique, aussi appelée IRM cervicale, permet de recevoir des images en deux ou trois dimensions du cou et de la nuque. En effet, cet examen médical non-invasif reste préconisé pour déterminer l’origine et puis la nature d’un trouble qui affecte la partie supérieure de la colonne vertébrale.

Qu’est-ce qu’une IRM cervicale ?

Ce genre d’examen d’imagerie médicale fait reposer son principe de fonctionnement sur deux éléments. En premier lieu, se trouve un champ magnétique puissant et en second se trouvent les ondes de fréquence radio. En effet, en soumettant certaines parties du corps, en l’occurrence la région cervicale, à une force magnétique supérieurement élevée de celle exercée par la terre, l’irm cervicale va permettre d’orienter la totalité des protons d’hydrogène dans la même direction. Ainsi, l’émission des ondes radio va à ce moment-là rebondir sur cet alignement des particules d’hydrogène dont le signal restera interprété numériquement en forme d’images détaillées. De plus, l’irm cervicale tumeur est employée comme un outil pour diagnostiquer des tumeurs cervicales comme les sténoses spinales, des hernies cervicales ou de la sclérose en plaques ou bien d’un abcès vertébral, mais aussi d’une cervicalgie chronique. Par conséquent, pourquoi passer une IRM cervicale est important ? En effet, l’irm cervicale arthrose figure parmi les examens médicaux généralement préconisés dans le but de trouver la cause d’inflammations cervicales ou bien pour identifier des pathologies des organes dans la zone cervicale. Dans ce cas, comment se préparer pour l’examen ? En fait, l’examen en IRM cervicale est couramment réalisé par le moyen d’une injection de produit de contraste, c’est pour cela qu’il est recommandé de venir à jeun durant l’examen. Cependant, lors de votre prise d’entretien, vous êtes exigé à mentionner toutes maladies, allergies ou bien grossesse pour faciliter le bon fonctionnement de l’examen. Avant que la date prévue pour l’examen n’arrive, vous deviez préparer votre carte vitale et puis de l’ordonnance de votre médecin dans le motif de vous prendre en charge rapidement. Si possible, vous ne devez pas craindre de porter vos anciennes images radiographiques, car ce dernier aide le radiologue à soutenir son bilan de santé.

IRM cervicale : comment se déroule l’examen ?

La plupart du temps réalisée dans le cadre d’un système hospitalier, l’irm cervicale normale est pratiquée au terme d’un examen médical permettant d’identifier d’éventuelles contre-indications. Quand le patient est jugé susceptible de passer cette analyse approfondie, il est pris en responsabilité par l’employé qui va lui demander d’enlever tout objet métallique et de ses bijoux, car cela pourrait entraver à la qualité de ces images. Puis, le patient est contraint d’ôter ses vêtements et de mettre une blouse. Ensuite, il reste allongé sur une table d’examen ambulante située dans une pièce aérée et claire, qui sera ensuite introduite à l’intérieur de la partie centrale de l’imagerie médicale. En effet, il est envisageable qu’un liquide de contraste reste injecté par voie intraveineuse pour faciliter la visualisation de ces structures anatomiques. Au cours de l’examen qui peut durer, jusqu’à trente à quarante-cinq minutes, le radiologue reste aux côtés de ces patients à l’aide d’un microphone. Pour féliciter l’attente de l’examen, vous pouvez porter, si vous le souhaitez, un casque d’écoute pour écouter de la musique ou bien des bouchons d’oreilles. Car l’appareil d’imagerie médicale produit un bruit qui est pareil à des percussions et cela a la possibilité de gêner certains patients et entraîner un certain désagrément. 

Quels sont les risques pour la santé ?

À la différence du scanner qui est basé sur la diffusion de rayons X, l’irm rachis cervical ne présente en aucun cas d’effets indésirables majeurs liés sur l’utilisation d’un champ magnétique ou d’ondes radio quand les contre-indications à son emploi restent strictement respectées. Effectivement, certaines situations spécifiques affectent des contre-indications absolues à l’achèvement d’une irm cervicale anormale.

Chirurgie podiatrique : les mains expertes d’un spécialiste au service de vos pieds
L’usinage médical au service de la santé : explorer les applications et les techniques

Plan du site