Guide en ligne sur l’ionogramme plasmatique

L’ionogramme sanguin est le dosage des constituants ionique dans la circulation sanguine. Il y a aussi l’ionogramme urinaire qui est le dosage des principaux ions dans l’urine. L’ionogramme plasmatique permet de faire une surveillance de l’équilibre entre l’acide et le basique. Mais, c’est une analyse qui permet de dépister certaines maladies (principalement, hépatiques et rénales). Elle permet de constater le niveau d’hydratation par un dosage quantitatif des ions potassium, sodium, bicarbonate et chlore. Il est important de savoir interpréter les résultats de l’ionogramme sanguin. C’est l’un des examens en laboratoire les plus demandés.

C’est quoi l’ionogramme sanguin ?

Une des principales analyse les plus fréquemment demandées par les médecins, l’ionogramme plasmatique représente le dosage et la composition du sang. L’exploration quantitative des principaux ions du compartiment plasmatique permet de prévenir la survenue des troubles de l’hydratation.

Parfois, les dosages plasmatiques sont associés aux dosages des protéines, des bicarbonates, du magnésium et du calcium. C’est un examen qui n’est jamais prescrit seul, il est souvent accompagné de l’ionogramme urinaire pour déterminer les éventuels problèmes métaboliques. C’est une analyse qui permet de surveiller l’équilibre acido-basique et l’équilibre hydro-électrique. Il permet d’évaluer le fonctionnement du système digestif, du fonctionnement rénal, de la transpiration et de la respiration.

La prescription de cette analyse permet de déterminer l’équilibre des charges positives et négatives, des mouvements de l’eau dans l’organisme et de la pression osmotique. Il est souvent prescrit pour faire un bilan de contrôle à cause d’une pathologie inconnue. L’analyse est souvent associée au dosage de la glycémie et de la protidémie. Pour plus d’informations, visitez les sites spécialisés ou cliquez sur www.lesconseilsdupharmacien.info.

Comment se fait le dosage de l’ionogramme sanguin ?

Pour doser l’ionogramme plasmatique, il faut faire une prise de sang. Il faut faire un prélèvement de sang veineux avec un garrot laissé pour moins d’une minute. Normalement, il faut faire le prélèvement au niveau du pli du coude. Il est possible que le tube de prélèvement contienne de l’anticoagulant. Le sang recueilli doit être immédiatement centrifugé pour éviter qu’il ne soit pas inutilisable.

Vous pouvez avoir le résultat de vos examens dans les 24 h après le prélèvement. Il n’y a pas de condition pour faire un prélèvement pour ionogramme sanguin. C’est un examen qui peut se faire à toute heure, car il n’est pas nécessaire que le patient soit à jeun. Toutefois, si l’ionogramme sanguin est prescrit avec la glycémie, il faut respecter certaines conditions. Il est important d’indiquer les éventuels traitements en cours par exemple, les corticoïdes ou autres. Les valeurs normales de l’ionogramme sanguin varient en fonction de l’âge du patient et du laboratoire en charge de l’examen.

Quels sont les résultats normaux d’un ionogramme sanguin ?

Pour assurer un équilibre entre les ions acides et les ions basiques, il est nécessaire de faire un ionogramme sanguin. Les résultats sont donnés en mmol/L ou en mEq/l. Pour un adulte, la valeur du sodium est de 136 à 145. Celle du potassium est de 3,5 à 4,9 et la valeur du chlore est de 100 à 110.

Pour les électrolytes, le calcium doit être autour de 90 à 100 mg/L, le magnésium doit être de 0,75 à 1 mEq/L et le bicarbonate doit être de 22 à 30 mEq/L. Les valeurs peuvent varier en fonction de l’état physiologique de la personne.

Les pathologies peuvent être détectées par des troubles ioniques. Il est possible de détecter une hypernatrémie ou augmentation du taux de sodium dans le sang. Vous pouvez voir une hyperosmolarité plasmatique par pertes en eau extra-rénales, une hyperglycémie ou un diabète insipide.

Un hypo-osmolarité plasmatique peut être causé par une insuffisance surrénalienne, une rétention d’eau par insuffisance cardiaque et autres. L’ionogramme plasmatique indique des valeurs sur la concentration des différents ions qui se trouve dans le sang.

Quand faut-il faire cette analyse ?

L’ionogramme plasmatique peut être indispensable pour voir le mode de fonctionnement de l’organisme. Il s’agit d’un examen biologique courant pour détecter le déséquilibre hydro-électrolytique. Chaque déséquilibre peut indiquer une pathologie. Par exemple, la déshydratation peut se manifester par une augmentation du taux de sodium. Une hypercalcémie peut être le signe de la ménopause, de l’hyperparathyroïdie, de certains cancers ou de l’intoxication à la vitamine D.

Une baisse de taux des ions peut être le symbole de nombreuses pathologies. Par exemple, un taux faible de calcium peut être causé par une carence en vitamine D ou une insuffisance rénale chronique.

Quoi qu’il en soit, sachez que l’analyse est prescrite dans le cadre d’un diagnostic de maladie. L’ionogramme sanguin peut être un bilan pour un examen de routine. Il est très important de détecter à l’avance les troubles et de les corriger rapidement. Si le déséquilibre n’est pas important, il suffit de prendre des aliments qui en contiennent. Mais, si les troubles sont importants, il est nécessaire de faire une correction rapide pour éviter les complications graves.

Comment trouver la liste de médecins de garde dans sa ville ?
Comment adopter une bonne hygiène ?