La PDA en pharmacie : une solution qui s’adapte à tous les établissements de santé

PDA en pharmacie

La PDA constitue la solution idéale pour assurer la sécurité et le suivi du traitement médicamenteux d’un patient. Les professionnels des établissements de santé peuvent, grâce à ce système, suivre plus efficacement l’observance de leurs patients.

En quoi consiste la PDA ?

Cet acronyme réfère à la Préparation des Doses à Administrer, sous forme de sachets-doses ou de pilulier. Cette tâche personnalisée est effectuée en avance par un pharmacien, pour une période déterminée par le médecin du patient. Ce système a été conçu pour offrir une plus grande traçabilité et sécurité des traitements médicamenteux prescrits aux patients. Parmi les patients atteints d’une maladie chronique, il a été observé que seulement un patient sur deux suit fidèlement le traitement qui lui a été prescrit (plusieurs sont des personnes âgées) ; ce qui peut causer des effets indésirables et en amoindrir l’efficacité thérapeutique. La préparation des doses à administrer PDA s’effectue habituellement en pharmacie d’officine ou en établissements de santé tels qu’un EHPAD* ou un SIAAD*. *EHPAD : Établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes *SIAAD : Services de soins de santé à domicile

Quels sont les avantages reliés à la PDA ?

Les établissements de santé et les pharmacies sont tenus de respecter des conditions de sécurité et d’hygiène rigoureuses dans la préparation des doses à administrer PDA. Leur personnel doit effectuer plusieurs contrôles de qualité pour s’assurer que les piluliers ou les sachets-doses préparés sont conformes et sécuritaires. Ce système personnalisé permet d’éviter les erreurs médicamenteuses. En effet, comme plusieurs intervenants (pharmaciens, préparateur en pharmacies, infirmiers…) font partie du circuit à la fois complexe et multidisciplinaire d’un établissement de santé, les risques potentiels en sont augmentés. Cette solution permet également de procéder au réassort mensuel de l’inventaire des traitements dits “hors piluliers” ; à la gestion des dates de péremption des ordonnances ; à la gestion du circuit d’élimination des traitements médicamenteux prescrits et des DASTRI*

*Éco-organisme national qui a pour fonction de colleter et de traiter les déchets de soins et assimilés (DASRI).

Différentes méthodes de PDA

Il existe trois procédés pour effectuer la préparation des doses à administrer PDA : de manière manuelle, automatisée et semi-automatisée. La méthode manuelle consiste pour le préparateur ou le pharmacien à remplir à la main un pilulier selon les médicaments prescrits (sous forme de tableau Excel ou de fiche) par le médecin du patient. La méthode automatisée concerne les traitements qui ont été saisis de manière virtuelle ; les prises sont produites par un appareil automatisé sous forme d’une feuille de sachets-doses. Quant à la méthode semi-automatisée, elle est manuelle tout en étant assistée par un logiciel de gestion.

La PDA peut aussi être réalisée sous forme de pilulier à alvéoles (« escargot »), à remplir avec la méthode automatisée, et n’être produit que pour une semaine, deux semaines ou un mois. C’est un moyen de limiter le gaspillage et de garantir la stabilité des médicaments non blistérisés*. Il existe des piluliers à usage unique (sachet-dose) ou avec carte blistérisée, ou encore réutilisables. *Un blister est un emballage plastique fermé, sous forme de bulle qui recouvre une pilule ou une gélule pour la protéger.

Il faut savoir que toutes les spécialités pharmaceutiques ne peuvent être reconditionnées en pilulier. La PDA ne s’applique qu’aux formes sèches et solides, sauf les médicaments impliquant des conditions particulières (conservation, suivi, administration…). Quant aux prises fractionnées, l’opération sera réalisée au montage du pilulier destiné au patient, ou au personnel préposé à l’administration des médicaments dans un établissement de santé.

À quels types de patients bénéficie le service PDA ?

Tout patient, à la recherche d’une plus grande sécurité dans la prise de médicaments, peut bénéficier de ce service qui lui permet de ne pas oublier de prendre son traitement médicamenteux et lui évite de se tromper. Cette façon de procéder s’avère très utile aux personnes éprouvant de la difficulté à prendre leurs médicaments en raison de leur état de santé ou de leur âge, surtout si elles vivent seules à domicile. Elle facilite la prise de différents médicaments au quotidien, tout en tenant compte des moments de leur administration sous forme de pilulier personnalisé.

Il est également possible de s’adresser à un service de PDA adapté aux établissements de santé, incluant les EHPAD. Ces organismes s’adaptent aux besoins médicaux spécifiques des résidents ainsi qu’aux changements de traitements. Une préparation individualisée des médicaments est prise en charge pour chacun des patients de l’établissement.


Qu’est-ce que le décollement de la rétine ? Quels sont ses dangers ?
Conseils en ressources humaines : comment bien gérer vos collaborateurs ?